logo

L'arnaque aux locations de vacances

- Source : Marie G. donnemoilinfo.com - Partager

On est en période hivernale et vous songez déjà à réserver votre logement de vacances, vous avez raison, il vaut mieux s'y prendre tôt avant que le logement rêvé ne vous passe sous le nez. Les sites de petites annonces sont devenus un moyen idéal pour trouver son appartemment de vacances à louer auprès de professionnels et de particuliers.

Nous allons faire le récit d'une histoire rapportée par une utilisatrice du site et qui n'aurait pas dû se passer, si quelques précautions avaient été prises. Les arnaqueurs travaillent pour la plupart d'Afrique francophone avec certainement de petites mains qui travaillent pour elles sur le territoire français.

Ville de Royan

La recherche portée sur une location de vacances en Charentes-Maritime(17200 - côte Atlantique) à Royan (13.000 habitants) après la période estivale. Il n'est pas toujours facile de trouver une location abordable en dehors de cette période, car c'est une ville touristique (90.000 habitants en été) et peu de propriétaires sont amenés à louer à cette période pour parfois quelques jours.

Les jours passent et se ressemblent, rien ne correspondant aux critères ne sont trouvés ou parfois nous sommes tombés sur des annonces douteuses. Une annonce est donc déposée sur Leboncoin pour la recherche de ce logement de vacances afin que des propriétaires nous contactent directement ; nous recevons une première proposition qui avait l'air bien sous tout rapport, mais la dame au téléphone qui ne laissait rien paraître était prête à baisser le tarif de sa location (qui n'entrait pas dans nos cordes), trop beau pour être vrai ? Nous ne serons jamais, car nous n'avons pas donnés suite.

vacances leboncoin

Monsieur lâche les rennes et Madame continue la recherche. Une seconde personne nous fait une proposition, tout correspond ! Madame fonce tête baissée ; tout est signé, un accompte est versé par virement bancaire sur un compte français correspondant au nom et prénom du loueur tout va bien, tout semble réglo. Le logement est réservé et le propriétaire factice nous donne rendez-vous dans quelques jours pour la remise des clés. Arrive la veille du départ, et le propriétaire contacte madame pour nous demander de verser un deuxième accompte, oups, ça semble louche d'autant plus qu'il se trompe dans les prénoms qu'il utilise ; était-il en train d'arnaquer plusieurs personnes en même temps ? Certainement ! On refuse, et droit dans ses bottes, il nous donne rendez-vous le lendemain à Royan.

    Monsieur comprend qu'ils viennent de se faire arnaquer et reprend tout à la base :
  • le compte avec lequel il nous a contacté sur leboncoin était récent. Premier indice
  • rien ne laisse apparaître dans le français qu'il utilise.
  • la carte d'identité du loueur correspond bien avec son compte bancaire domicilié en France.
  • le contrat de location est bien ficellé, rien ne saute aux yeux, mais il se déclarait comme propriéraire habitant dans la même ville. Une vérification aurait pû être effectuée.
  • l'adresse du logement existe bien, mais se trouve dans un endroit bourgeoit de la ville. Deuxième indice.
  • les photos qu'il nous a transmis sont réelles, mais au vu de l'extérieur de la maison, des questions se posent. Troisième indice.
  • le numéro de téléphone employé par l'escroc ressemble à tout point de vue à un numéro de téléphone portable classique sauf qu'après une recherche avec les premiers numéros qui le compose, il s'est avéré être en fait un numéro virtuel qu'il utilisait avec une application (OnOff) pour changer comme bon lui semble de numéro de téléphone. Quatrième indice.
  • Sécurité
    Les rançongiciels ciblent tous les systèmes d'exploitation Windows, Linux et Mac OS allant des utilisateurs lamda jusqu'aux plus grandes entreprises. Ces petits programmes cryptent l'intégralité de vos données présentent sur votre ordinateur puis vous demandent de payer une rançon allant de quelques centaines d'euros à des millions d'euros pour de grandes entreprises. Attention aux mails que vous ouvrez, aux sites visités et pensez à sauvegarder vos données.
    lien Lire

    Archives 2010 - 2011


    Respectez le droit d'auteur ne recopiez pas textes et images sur vos sites voir nos mentions légales ci-dessous.

    Nous contacter - Mentions légales - Politique de confidentialité